Foulque macroule...

  • En savoir plus...Open or Close

    Nom scientifique : Fulica atra

    Famille : Rallidae

    Long. de 36 à 39 cm, Env. de 70 à 80 cm

    Plus grande que la poule d'eau, la foulque macroule est un oiseau de forme arrondie, au plumage entièrement noir. Les doigts de la Foulque macroule ne sont pas palmés, mais munis de lobes, la plupart des spécimens arborent un plumage presque entièrement noir. Elle a un bec blanc surmonté d'une plaque frontale (ou écusson) également blanche, des yeux ronds et rouges et des rémiges secondaires bordées de blanc.
    Cet oiseau vit et niche dans les berges de cours d'eau à débit lent et dans presque tous les types de zones humides. On le trouve occasionnellement sur des eaux saumâtres ou salées. Les deux plus importants sites d'hivernage en France demeurent la Camargue et le lac du Bourget près d'Aix les Bains. Ils sont grégaires sur les étendues d'eau en hiver. Migrateurs partiels, au vol d'apparence laborieuse, ils nichent dans les roselières et parmi les plantes palustres. Elle défend son territoire et en chasse les intrus.
    La foulque macroule a un Vol d'apparence laborieuse. Elle court en frappant des pieds sur l'eau avant son envol.
    Son régime omnivore est composé de végétaux et de petits animaux acqutique. Elle plonge souvent et habilement pour chercher sa nourriture jusqu'à 2, voire 4 à 5 m de profondeur et nage lentement, avec un hochement caractéristique de la tête.
    La foulque construit généralement un nid de branchages et matières végétales, posé sur une souche ou des végétaux à la surface de l'eau, souvent à faible profondeur et bien visible. Le nid peut être renforcé et surélevé si l'eau ne monte pas trop rapidement. La femelle pond de 5 à 10 oeufs blanc cassé brillant légèrement mouchetés. L'incubation commence avant que la portée soit au complet et dure un peu plus de 21 jours. Les oeufs éclosent sur plusieurs jours. La plupart du temps, les premières portées sont pondues fin avril. Les jeunes s'alimentent seuls vers l'âge de 4 semaines. Ils ont une tête et un bec rouge à la naissance.
    D'après le Handbook des oiseaux du Monde, elle n'est pas globalement menacé. La race nominale a accru son territoire en Europe depuis la fin du XIXème siècle.